Rentrez dans l'Histoire

Linkshell Francophone Final Fantasy XI
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Paradis de Bluenightmare

Aller en bas 
AuteurMessage
Bluenightmare
Super poussin
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : St Michel s/r Orge
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Paradis de Bluenightmare   Dim 23 Avr - 13:20

Préface
Voila on sait tous poser la question pourquoi on est né pourquoi on vit quelle est notre role dans ce monde et surtout pourquoi continuer a vivre si on souffre autant que je souffre, moi je l'ai trouvé c'est ma foi et je vais vous la romancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluenightmare
Super poussin
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : St Michel s/r Orge
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Dim 23 Avr - 13:46

Epilogue

Mon role sur Terre c'est de jouer le role d'un Ange, et oui je suis un Ange.
J'explique: le mot ange vien du latin Angelus ou du grec Angelos qui veut dire tous les deux messager. Dans nos croyances les Anges sont des messager de Dieu, ils transmettent des messages de Dieu aux hommes. Mais vous saviez qu'un messager a pour mission de remettre un message de quelqu'un a un autre et de revenir pour remettre la reponse de ce message a celui qui l'avait envoyé. Alors pourquoi un Ange n'aurai pas un message de l'homme a transmettre a Dieu. Voila mon role sur Terre c'est d'apprendre, de connaitre, de ressentir, de voir et d'entendre, des choses, des personnes, des actes des situations, des sentiments, des principes, dans toute ma durée de ma vie. Cela formera mon message que je transmetterai a ma Déesse Némésis apres ma mort. Mais le voyage pour atteindre Némésis est long et périlleux, seul ma foi ,mes principes, ma connaissance et l'aide de Divins qui auront foi a mon ame et a mes sentiments pures, j'arriverai a apporter ce message a Némésis le lisant compatissa a ma peine et ma souffrance, desidera de m'offrir le repos eternel,
Mon PARADIS.
Voici mon recit du pélrinage de l'Ange déchu de Némésis: Bluenightmare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluenightmare
Super poussin
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : St Michel s/r Orge
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Jeu 27 Avr - 1:05

Chapitre I: L'antre de l'Enfer

Mes yeux se ferment aprés une longue agonie ... Je meurs...
En les ouvrant je suis dans un tunnel, vers l'un des bout ily a de la lumière. Je sens qu'elle m'appelle, qu'elle m'attire, mais quelque chose me sert le couer, un sentiment, un souvenir, une douleur, une souffrance. Je ne peux aller vers cette lumière que Dieu m'offre. Tu aurais dû me protéger de cette souffrance sur Terre, maintenant j'ai choisi mon camp. Je fais demi-tour montrant la plaie céleste gravé sur mon dos a cette lumiére symbole de mon choix. Marchant dans la pénombre qui s'assombrit de plus en plus. Je marche dans cette pénombre depuis un bon moment d'ailleur je ne sents plus le solsous mes pieds. C'est drôle je ressents de plus en plus la sensation de tomber. Mais oui je chute mais depuis combien de temps suis je entrain de chuter? La chute est trés longue, je redoute l'impact qui devrait etre violent.
Je me réveille alongé sur le sol, j'ai même pas ressenti l'impact, je suis dans un lieu tres sombre je vois a peine deux metre de moi comme si j'étais dans le brouillard sauf qu'il y a pas de brouillard. Je sais pas où aller j'ai aucun repére visuel. Mais d'un coup j'entends un ronflement de quelque chose qui respire dans un etat de sommeil. Je décide d'aller vers ce bruit, de tout façon c'est mon seul repére que j'ai.
Je finis par arriver a cette chose elle est immense, impressionnant, derrière elle une grotte plus sombre que le monde qui l'entour. Mais je suis ravie d'etre devant cette chose moi qui m'imaginer de la voir un jour et oui je suis devant le célèbre gardien des Enfers, Cerbere.
Cerbere est entrain de dormir paisiblement je sais que j'ai rien a craindre je suis mort alors je peux passer. c'est si je fait demi-tour qui me déchiterait mais j'ai pas l'intantion de le faire. Mais j'ai pas l'intention de franchir maintenant l'enfer, je veux l'approcher de cerbere de plus prés le toucher, le carresser. Je m'approche en disant de vive voix: "cerbere t'enfait pas tu peux avoir confiance en moi j'ai pas l'intention de défier ton autorité je veux juste etre pres de toi un moment aprés j'irai en Enfer, je te le promets"
çà y est je suis sur lui mon corp est contre lui il m'a rien fait il dort toujours je le savais. Je commence a m'assoupir aussi sur lui, je m'endors contre Cerbere ravis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leehanna
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 39
Localisation : Nice (France)
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Ven 28 Avr - 22:22

La suite la suite Razz

_________________
Leehanna - Mules : Lunaa & Yomamy
--------------------------------------------
Rdm 43 - Whm 60 - Blm 32 - Brd 19 - Mnk 13 - Thf 13 - Smn 2 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendesfenrir.forumactif.com
Bluenightmare
Super poussin
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : St Michel s/r Orge
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Dim 7 Mai - 18:51

Chapitre II: Rencontre avec Sargatona


Je le reveille toujours blottis contre Cerbere qui lui toujours endormi bien pronfondement. Je suis toujour en vie ( je parle bien sûr de mon ame car je suis déjà mort, et sera de même quand je mentionnerai "etre en vie" ultérieurement), il m'a pas dévoré pendant mon someille. Il est enfin le temps que je pénètre dans la grotte. C'est un lieu vaste dépourvu de relief dont l'atmosphere a la meme couleur noire, tres sombre mais on peut percevoir l'horizon infini. Le sol est recouvert d'une brune épaisse de 20 centimètre du sol. Je c'est pas ou aller, je marche dans la direction qui mets l'entrée de la grotte derriere moi.
Je marche un bon moment quand je me retourne je ne vois plus l'entrée. Je continue juste a temps qu'une voie m'appelle:" Et toi, l'esprit qui porte en son dos la plaie céleste"
Je me retourne je vois un homme vestue d'une sorte de soutane en tissu fin avec une capuche mis sur la tete, ne faisant apparaitre que le bas du visage c'est a dire du nez au menton, mais mes yeux sont fixés que sur ses lèves qui bouge quand il parle. On peut aussi deviner qu'il porte une grande armure lourde sous sa soutane car la soutane épouse perfectement les concourt de l'armure.
" Je suis Sargatona, je vien a toi, toi qui voulu te joindre a notre armé et apprendre mon savoir qui fait de moi l'un des esprit superieur.
Mais tus n'a pas voulu faire le pact dans les regles pourtant tu avais les connaissances pour.
Tu intrigues mon maitre, toi qui a voullu choisir mon pouvoir pas pour son vice comme auront fait toutes autres ames humaines faibles, to itu a une ame pure.
Alors prouve que tu es digne de rentrée dans notre armée, je te donne mon pouvoir a toi de savoir le maitriser"
De ses derniers mots Sargatona se tourne et disparait.
Comment puis-je utiliser son pouvoir? Dommage moi qui avais une faveur a lui demander, j'ai un truc encore a faire avant d'aller plus loin, mais j'ai au moin les consideration de son maitre qui me touche çàm'aideras pour ma quete si je joins leur armée. Je choisie par repartir dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluenightmare
Super poussin
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : St Michel s/r Orge
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Ven 12 Mai - 21:39

Chapitre III: Liberation de Fenrir


Je sais pas ou je vais , je sais pas ou je suis dans l'Enfer mais je marche. d'un coup j'entend un croassement dans les airs. je lève la tête et je vois un corbeau volant dans les airs qui tourbillonne au dessus de moi avant de partir dans une direction fixe. C'est Hugin, je decide de le suivre.
Ne le quitte pas des yeux sa direction est precise et determiner, je sens qui m'emmene a un endroit bien précis, son maitre veux m'aider. Hugin atterrit pres d'un sublime étalon qui broutte paisiblement en attendant la venus de son cavalier. C'est Sleipnir maisson maitre n'est pas là, est il là pour moi, je n'aurai pas besoin de me savoir me servir du pouvoir de Sargatona, sleipnir pourra m'emmener là où je veux dans n'importe quels mondes. Je m'approche pret de sa tête, ma bouche pret de son oreille et lui dit:
" J'ai besoin que tu l'emmène a un endroi, çà ne peut qu'etre bénifique pour ton maitre, Sleipnir s'il te plait emmène moi sur l'île Lungvi pres de la grotte de Gjoll"
Après ces quelque mots je monte sur lui, il se laisse faire et une fois que je me suis bien installé sur sa selle il commence a galoper. Plus il galope plus j'ai envis de dormir, je m'affale sur son dos.
Je me réveille sur une terre a herbe ras jaunâtre,avec une petite brise; Sleipnir qui broutte a coté de moi. La je vois une grotte celle de Gjoll je présume, je foule la terre de l'île de Lungvi.
J'entre dans la grotte, là je vois un squelette d'un loup immense, attaché au cou par un lien et ayant une épée dans sa gueule, c'est lui, c'est fenrir, le loup qui terrorisa les dieux des Ases et qui a subis leur trahison.
"Toi aussi tu as été trahis, on a abusé de ta confiance et tu en est mort
Tu peux me faire confiance je suis venu te délivrer, de toute façon dans ton état tu ne peux plus rien faire, ton esprit est rester trop longtemps prisonnié"
Je lui retire l'épée de sa gueule et je démèle les noeuds du lien, je décide même pas de la couper avec l'épée je sais qu'elle est tres résitante.
"Voilà Fenrir tu es libre maintenant, juste une chose si ton esprit a décidé de prendre vengeance sur les dieux des ases s'il te plais pourrais tu épargner Odin c'est lui qui l'a envoyé ses fidèles sujets pour que je puis te retrouver" de ses mots je me retourne pour quitter la grotte, j'entend une sorte de grognement je me tourne vers la dépouille de Fenrir mais rien plus de bruit. C'etait peut etre un grognement de remerciment. Je quitte la grotte avec un sentiment de bien etre, j'ai accompli la chose que je devais faire, maintenant je peux repartir m'enfoncer dans les limbes de l'enfer. Je remonte sur Sleipnir, il part au galop et je l'affale sur son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluenightmare
Super poussin
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : St Michel s/r Orge
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Ven 9 Juin - 13:23

Chapitre IV: Un nouveau guerrier dans les limbes


Je me réveille sur ce meme sol brumeux dans une atmosphere sombre, Sleipnir et Hugin ne sont plus là, a mes pieds il y a l'épé que j'ai retirer de la gueule de Fenrir, je la prend sur moi avant de repartir plus profond dans les limbes, elle me sera surement utile pour me defendre dans ce monde. çà fait trop longtemp que je marche d'ailleur j'ai une sensation de soif qui se fait de plus en plus intense. Un fracas métallique m'attire, celle d'armes blanches qui s'entrechoc, je m'avance vers cette bataille qui a lieu. l'odeur du sang se fait ressentir mais je suis de plus en plus attiré. j'arrive sur des ruines où des guerriers se battent férocement. sur une colline au millieux des ruines quelque chose brille et un croassement se fait entendre parmis les bruits de la bataille provenant de cette colline. Je ne peux ne pas y aller mais cela veut dire qu'il faut traverser le champ de bataille. Je marche en direction des guerriers tenant fermemant le manche de mon épée pres a faire face a n'import qu'elle aggression.Mais en traversant dans le champ de bataille parmi les guerrier qui se battent, j'ai l'impression qui ne s'interesse pas a moi, meme pas un regard dans ma direction, comme si j'étais invisible a leurs yeux, est ce le pouvoir de Sargatona que j'utilise sans même le maitriser?.
J'arrive sur le point culminant de la colline, là se dresse une armure légère et Hugin est posé dessus. Je l'a mets.
Mes yeux se pose sur un guerrier, lui il m'observe avec insistance,me voit il?
Un croassement lointain se fait entendre, je regarde brefement dans le ciel pour voir Hugin s'éloigner avant que mon regard revient sur ce guerrier. Mais personne, mon regard scrute la bataille pour retrouver ce guerrier mais en vain il avait disparu. Je l'eloigne de la bataille en direction de celle que Hugin avait pris, je m'arrete pres d'un rocher vais envie de dormir mais la pensée que ce guerrier m'ai suivi et qu'il me vaut du mal m'obsede, mais c'est toujour cette sensation avant de m'endormir depuis que je suis la une force qui m'entour comme des bras qui l'enlasse au tour de moi, çà me rassure je me sents protégé et je tombe dans un profond sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluenightmare
Super poussin
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : St Michel s/r Orge
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Lun 19 Juin - 0:25

CHAPITRE V: Le cyprès blanc


Je me reveille toujours sans encombre dans ce monde, personne est venu prendre mon ame pendant mon sommeil, ravis de continuer ma quete mais la j'ai vraiment une sensation de soif. Je vois un relief tres mince au loin vers l'horizon toujours aussi plate, je part en cette direction. Plus je m'avance plus ce relief prend de l'empleur, pour arriver devant une gigantesse demeure ou forteresse dont les portes immenses de l'entrée sont fermées et impossible avec seulement mon corp frêle d'ouvrir ces portes. C'est la demeure d'Hades je suis arrivé a la moitié de l'enfer. J'aperçois a droite une fontaine pres d'elle se dresse un cyprès blanc, elle peut etancher ma soif mais non je refuse je sais que l'eau de cette fontaine est celle de la source du Léthé je ne doit pas boire cette eau. Il doit y avoir une autre source celle de Mnémosyne; je l'ai trouvé elle se trouve en face mais elle est gardé par deux Géans menaçants. Je me rapproche d'eux j'ai beau savoir quoi faire ces Géans me donne la chair de poule. Arriver prés d'eux j'entends deux voix synchrones au plus pronfond de moi:"Que cherches-tu dans les ténèbres du funestre Hadés"
Ce sont les voix des gardiens.
Je prend mon courage et je leurs répond:
_ "Je suis le fils de la Pesante et de Ciel étoilé
Je suis desséché par la soif et je meurs; donnez-moi vite l'eau fraîche qui s'écoule du marais de Mnémossyme."
Apres ses mots les gardiens se retire me laissant le passage libre vers la source et je me désaltére enfin de cette soif pour enfin reprndre ma route dans les profondeurs des enfers en me disant que j'ai déja fais la moitié de mon chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluenightmare
Super poussin
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : St Michel s/r Orge
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Lun 31 Juil - 14:46

CHAPITRE VI: Attaque des ombres



Le sommeil se fait ressentir, je choisis un endroit pour pouvoir m'assoupir. Appretant a m'en dormir je regarde le ciel, tiens, c'est drole je ne l'avais jamais remarquer, juste au dessus de moi dans le ciel la Lune tres blanche et tres ronde. Je me souviens que j'aimais l'admirer des heures entiéres quand j'etais sur Terre. Et cette envie de l'admirer je ne l'ai pas perdu et je la regarde en oubliant mon sommeil. tout a coup mon contemplement plaisir est troublé par des bruits de pas silencieux et de mouvement a coté de moi, je me léve et je regarde dans la direction des bruits. Je vois deux ombres armées de lames a leurs mains se precipitant vers moi d'un air aggressif. Ils veullent nuire a mon ame. La peur m'envahi, je les vois se rapprocher rapidement, trop rapide pour que j'ai le temp de dégainer mon épée. Cette peur se décipe aussitot car je sens cette sensation, cette presence invisible qui m'enlasse, c'est sur je suis protéger, par qui? Je ressens la protection de la Déesse Tyché.
Mes pensées reviennent sur l'attaque et là je vois ma main qui dégaine mon épée et la lame de la première ombre glisser sur la mienne, bloquant le coup. L'ombre continue sa course en déséquilibre aprés le choc de nos deux armes. Je tends mon épée devant moi et la deuxième ombre s'empale dessus. retirant l'épée de du corps inerte de l'ombre pour me retourner vers la première ombre qui était a terre, elle avait chuter de sa fin de course. Ne laissant pas le temps de se relever je plante mon arme dans le dos de mon ennemi. Les deux ombres a terre, je regarde autour de moi s'il y a pas d'autres attaques d'ombres. Rien autour de moi juste une silhouette assez loin de moi, debout et immobile qui contemple la scene avec un sourire narquois. C'est le guerrier qui me fixer sur le champ de bataille de l'autre fois, ces ombrres étaient envoyé par lui, qu'est ce qui me veux? pourquoi veut-il me nuire? Dois-je le combattre maintenant? Avant même que je finisse cette question il se retourne et disparait dans la brune.
Impossible de dormir trop peur qu'on m'attaque dans mon sommeil, je décide de reprendre le chemin,en pensant a se qui est arrivé, sur tout a cette présence invisible, au bras de Tyché qui m'enlasse et me protége.


Dernière édition par le Dim 3 Sep - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluenightmare
Super poussin
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : St Michel s/r Orge
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Dim 3 Sep - 23:54

CHAPITRE VII: Descente du Styx



Aucune menace depuis l'attaque des deux ombres, le sommeil se fait ressentir quand j'apperçois au loin pres un enclos remplis de différentes sortes de bétails noirs. A coté de l'enclos une tente, le tout se trouve sur la berge d'un immense fleuve noir et visqueux, probablement le Styx. Une creature sort de la tente, une belle femme brune aux yeux d'érèbe avec des formes tres généreuses a moitié dévétue. Une femme aussi belle dans ce monde, dans cette endroit, ne peux pas etre inoffencive, c'est surement un sucube assoifé d'ames, et aujourd'hui c'est apres la mienne qu'elle en a. Mais je vois un radeau au bord de la berge et j'ai besoin de descendre le Styx pour arriver a mon but que faire?
"Bonjour etranger, tu m'as l'aire bien fatiguer, que dirais tu de dormir dans ma tente" it la femme avec une douce voix ensorcelleuse.
"Non merci je sais quel genre de créature tu es, désolé je te laisserai pas dévoré mon ame si facilement, Succube"
" Oh certe je suis un Succube, je me nouris d'ame humaine mais toi tu es différent, Sargatona m'a parlé de toi, de celui qui porte la plais célestre et qui viendra a moi pour traverser le styx"
Je ne dis rien, je suis pensif au mot qu'elle prononce et si elle disait vrai?
"D'ailleur tu sais tres bien que tu as besoin de mon bétail pour la traverser"
"Je le sais alors j'accepte de me reposer dans ta tente mais je te préviens je garde mon épée pres de moi et si tu t'approche trop de moi je l'utiliserai"
"soit, çà me conviens comme je te l'ai dit je suis pas la pour ton ame mais pour t'aider a traverser le styx."
Je rentre apres elle dans la tente, tres étroite en faite tellement etroite qu'il y a qu'une couche et elle est déja prise par la creature mais j'en peux plus j'ai besoin de dormir, je m'allonge a coté d'elle mais montrant que la main est sur manche de mon épé près a dégainer. une fois allonger je sens ses mains qui l'emlasse mais au lieux de réagir je la laisse faire,pourquoi? tout simplement que je ressent la présence de Tyché et je me dis que la créature disait vrai. Je lache me manche de mon épée pour m'etre ma tête sur sa poitrine si douce et cette odeur de peaux si agreable. J'entends son coeur battre harmonieusement et mon ame se réchauffe a la chaleur de son corps. Moi qui aurai tellement voullu vivre cette situation, cette sensation a mon vivant j'aurai pas cru ressortir çà dans se monde. Et je m'endort paisiblement.
Le réveil fût brutal, je me léve sur le radeau qui déferle sur le Styx les dépouilles de bétails noir qui sont égorgés et accrocher sur le contour du radeau et le sang rempli toute la surface du radeau. La bergére de ce bétails disais vrai, elle était là pour l'aider me voici prés a descendre le Styx. j'entends devant moi des cris, ce sont sans doute celle des esprits tourmentés soif de sang de sacrifice, je me mets aussitôt a genoux baissant la tête et fermant les yeux, il faut pas que je les provoque laissons les se nourrir des carcasse de ces bétails noirs, mais je garde ma main sur mon fourreau pour leur montrer que je ne suis pas un sacrifice et que je peux dégainer s'ils m'attaquent.
Les cris s'éloignent, j'attends de ne plus rien entendre avant d'ouvrir les yeux, la plus une seule carcasse est sur le radeau ils ont tout dévoré et moi toujours en un seul morceau, le courant du Styx ralenti et mon radeau échoue doucement sur la rive. Enfin je suis proche de ma destiné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluenightmare
Super poussin
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : St Michel s/r Orge
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Dim 15 Oct - 17:15

Chapitre VIII: Le dernier combat


Je descends du radeau pour m'enfoncer dans la brume m'eloignant ainsi de la rive du Styx. Suivant la direction de la Lune toujours pleine, je marche pendant des heures sans rien trouver ni personnes ni choses et même pas un relief qui changerais le paysage que j'ai quitté du Styx, j'ai l'impressions de faire du surplace. Cette impréssion disparait aussitot quand j'aperçois une silhouette d'un homme immobile dans cette brune. Je m'approche de cette silhouette tenant quelque chose dans la main. Quand je suis suffisament pres pour voir ce qui a dans la main, je le reconnais. C'est le guerrier qui me fixais sur le champ de bataille que j'ai traverser et qui m'avais envoyé ses ombres pour m'attaquer. Il est devant moi tenant a la main son épée, maintenant c'est sure là il a l'intention de se battre contre moi. Cela me fait peur mais aussi me ravis car çà veux dire que je touche presque du but. Dés que je dégaine mon épée le guerrier immobile se rue vers moi je fais de même. Nos épées se contrent choc plusieur fois ne touchant pas chacune leurs buts mais un sentiment désagreable m'envahis, ma peur se fait de plus en plus intense car je ne ressens plus la présence de Tychés, celle qui me donnais une sensasion de protection mais pas le moment de douter de tout façon impossible d'éviter se combat, soit je le tue soit il me tue.
Le combat dure une éternité, je n'ai toujours pas pue le blesser mais par contre son épée est recouverte de sang, celui de mes blessures que son épée ma infliger, la fin du combat commence a se sentir proche. Une derniere attaque et il me désarme, mon épée voltige et quand sa lame pénêtre dans le sol, je sens la lame du guerrier s'empaler dans mon corps.Je me retire de sa lame pour m'effondrer doucement au sol, adosser sur une grande pierre les jambes allongées, je regarde mon adversaire qui me regarde sans bouger.
Pourquoi m'acheve-t-il pas? Mais cela n'a plus d'importance ma vision se trouble avec mon sang qui coule sur mes yeux. Je crois que c'est la fin, et j'ai echoué dans mon but, jamais j'atteindrais mon Paradis, jamais j'aurai droit au repos eternelle, dommage j'etais si prés du but, je commence a ne plus rien voir d'ailleur je n'entend plus rien aussi, je ne pense plus a rien, je .................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imagerie_Max
Poussin qui pousse
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 30
Localisation : Quebec, Canada
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Jeu 30 Nov - 2:02

T tellement intense Blue!! hahaha

J'aimerais bien te poster mon histoire un de c 4 quand elle sera bien avancé ça va de soit... Je n'ai qu'une trentaines de pages... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluenightmare
Super poussin
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : St Michel s/r Orge
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Dim 4 Fév - 1:10

CHAPITRE IX: Mon Paradis


Blue.....Blue.....Blue.....
J'entends mon nom, mais pourquoi je l'entends je suis mort!? Mais je pense pourquoi!?
J'essaie d'ouvrir mes yeux qui s'ouvrent avec une facilité et là une lumiére aveuglante mais pas agréssif qui émane d'une jolie femme habillée en longue robe blanche qui me tent ses bras. Elle m'a pas dit son nom mais au fond de mon coeur se sais que c'est Némésis, la déesse pour laquelle j'ai fais tout ce chemin. Mon corps se lève malgré que je ne le sens plus, ni sensation ni douleur. Je me blottis contre elle mais j'ai un moment de recule, j'ai une pensée qui me traverse l'esprit mon corps plein de sang va salir sa robe. Mais quand je regarde sa robe elle n'est pas tachée d'ailleur mon corps n'est plus recouvert de mon sang et mes bléssures ont disparus, alors je me reblottis contre elle.
Je me sens tellement bien.
Puis elle commence a me parler:"je sais pourquoi tu es là, J'ai lus ton message que tu avais pour moi dans ton coeur. Toi qui es arrivé jusqu'ici a prouvé ta determination, je vers exaucer ta vengeance mais avant çà je vais te faire deux propositions et tu doit en choisir qu'une
-La premiére c'est que je te renvoie sur la terre parmis les hommes et que tu accomplis ta vengeance,ta rancune, ta justice sur eux; et je te donnerai les moyens, tu auras ma force, mon pouvoir, ma justice pour le faire, aucun homme ne pourra t'atteindre, tu sera libre de manier la société des hommes.
-La seconde c'est que je t'emmene dans un endroit ou personne ne pourra le violer car cet endroit sera perdu au profond d'Erèbe, où tu vivras paisible pendant tout l'éternité et tu oubliras même les bléssures du genre humain que tu as ressu depuis ce jour. Alors réfléchis bien et donne ta réponse!"
C'est ma rancune qui m'a permis d'arriver jusqu'ici et de surmonter mes peines et les bléssures en pensant qu'un jours je rencontrerais Némésis pour lui dire toutes mes peines et mes bléssures pour qu'elle me venge mais je que je veux avant tout c'est d'oublier toutes ses peines et ses bléssures causées par le genre humain, je que je veux c'est de vivre paisiblement sans que personne ne m'ennuie, je veux perdre mon humanité dans les pronfondeurs de l'Erèbe.
"Je veux mon propre Paradis" voila ma réponse
Aussitôt que j'ai dit çà je suis transporter dans un endroit et j'entends juste la voix de Némésis, car elle avais déja disparue, "repose en paix mon Ange"
L'endroit est magnifique, c'est une colline verdoyante où il y a a son sommet un grand chêne où son ombre est idéale pour se reposer. en bas de la colline il y a un petit ruisseau où l'eau est fraiche et bonne a boire et a coté du ruisseau une maisonnette en rondin de bois. A l'intérieur de la maison il y a un lit tres douillé où c'est plaisant de faire des rêves et sur une table il y a une coupe remplis de fruits mûres sucrés et juteux. Et il y a un soleil qui chauffe mais qui ne brûle pas et de temp en temp il est caché par de magnifique nuage blanc. Il y a une petite brise fraiche qui viend caresser mon visage agreablement. Et la nuit au dessus de moi il y a pleins d'etoiles qui s'intillent et au millieux d'elles il y a la Lune, toujours aussi blanche, toujours aussi lumineuse, toujours aussi belle.
La colline est entouré par de la brune blanche qui s'epaissis au fur a mesure pour formé un grand mur blanc, c'est la limite a ne pas dépasser de toute façon j'ai pas envie de le dépasser.
C'est mon Paradis a moi, et mon Paradis m'a fais oublier toutes mes pei.... et ....
Tiens? Je me souviens plus se que ce Paradis m'a fais oublier.
Pas grave je suis bien c'est le principal.


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zibo
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 200
Age : 38
Localisation : St-Félicien
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Lun 5 Fév - 6:28

Très Très bon Blue !!! Very Happy

J'adore Very Happy

_________________
Pld 75, Rng 75, Nin 52, Sam 52
Leathercraft : 81
WoodWorking 59
Goldsmithing : 47
Clothcraft : 24
[img:c355]http://illiweb.com/fa/pbucket.gif[/img:c355]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leehanna
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 39
Localisation : Nice (France)
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   Mar 6 Fév - 0:24

J'aime beaucoup aussi Smile Bravo Blue ^^

_________________
Leehanna - Mules : Lunaa & Yomamy
--------------------------------------------
Rdm 43 - Whm 60 - Blm 32 - Brd 19 - Mnk 13 - Thf 13 - Smn 2 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendesfenrir.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paradis de Bluenightmare   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paradis de Bluenightmare
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rentrez dans l'Histoire :: Entre nous les Légendes :: Forum libre-
Sauter vers: